Tissus de prestige de Venise : l'histoire étonnante d'une excellence

Les prestigieux tissus de Venise sont célèbres dans le monde entier. En fait, ils représentent l'une des meilleures illustrations de la fabrication italienne, à la fois en termes de technique et de design. Vous souhaitez en savoir plus sur ces célèbres tissus ? Commençons donc par le début et remontons au XIe siècle...

Venise était la seule Repubblica Marinara de la mer Adriatique. Ainsi, en raison de sa position, la ville a commencé très tôt à avoir des contacts avec Byzance qui était déjà célèbre pour ses textiles. Cependant, ce n'est qu'avec Antinope, un expert en tissage qui est arrivé à Venise avec Hanry VI au XIe siècle, que la Venise a commencé à produire ses propres tissus et à être reconnue comme un centre important pour les textiles.

Une autre date importante dans le développement de la prestigieuse production de tissus à Venise est 1269, lorsque les frères Polo rentrèrent à Venise après leur premier voyage en Chine. Parmi plusieurs produits étonnants, ils ont également réuni les textiles et la soie avec une iconographie particulière tirée du monde des plantes et des animaux qui est rapidement devenue très typique aussi de la production vénitienne. Entre 1307 et 1320, des tisseurs de Lucques sont également venus à Venise et ont réussi à influencer la production vénitienne de soie et à établir une production textile continue avec des normes de qualité élevées.

Afin de réglementer la production de tissus vénitiens, la ville a instaurée de nombreux organismes institutionnels comme la Corte del Paragon (chargée de contrôler les nouvelles productions) et le Sazo, pour le contrôle des procédures de teinture (parmi lesquels il est important de souligner la création des règles de production pour une nuance particulière de cramoisi qui était sur le point de devenir le rouge vénitien). Durant cette période, la production textiles se caractérise par des images vivantes et réalistes, très éloignées des anciens motifs géométriques.

Parmi les tissus les plus luxueux et les plus prestigieux, Venise a assisté à la fin du XIVe siècle à l'essor du velours, et en particulier du velours dit "afigurado". Ce type de velours se caractérisait par des coloris forts et des thèmes orientaux tels que le fond de palmier couronné et les feuilles dentelées. Un autre type de velours était aussi l'alto-basso ou "controtagliato", qui était caractérisé par différents niveaux d'épaisseur, rouge écarlate et avec une symbolique très royale. Le "controtagliato" est vite devenu le symbole de la noblesse et de la haute classe et a atteint un très haut niveau de qualité et de richesse.

Actuellement, l'art de la production de tissus prestigieux à Venise est toujours vivant et il est perpétué par des "botteghe" particulièrement raffinées (qui méritent toutes une visite !). Ici, des tisseurs professionnels travaillent encore sur des métiers à tisser du XVIIe siècle et tout est fait à la main avec des matières premières très précieuses allant de la laine à la soie.

La preuve de la valeur des textiles se trouve dans le fait que les tissus de Venise décorent les murs et le mobilier du Bolchoï, du palais de Buckingham, du Quirinal et de nombreux autres palais et théâtres importants dans le monde entier.

Si vous êtes à Venise, organisez une visite dans ces "botteghe" afin de comprendre comment l'art ancien du tissage peut encore donner naissance à l'un des tissus les plus prestigieux au monde. 

Image
Image
Image
Suggested for you