Venise: où le parfum a été inventé…

Peu de personnes savent que le parfum, tel que nous le connaissons aujourd’hui, a été inventé à Venise. Notre histoire commence au début du XIIe siècle, lorsque le seul moyen d’obtenir un parfum spécial pour le corps était d’utiliser un baume huileux (le unguentum), qui, cependant, n’était pas très efficace

En effet : au XIIe siècle, si vous vouliez obtenir votre propre parfum il fallait utiliser un baume, qui était fait à base de graisse et d'huile. Ces éléments étaient utilisés en raison de leurs composants gras qui pouvaient retenir, même temporairement, les aromes des épices et des bois aromatiques.

À l'époque des grands voyages commerciaux vers la partie orientale du monde, les Vénitiens avaient l’habitude de rapporter des arômes, des huiles parfumées et des essences aromatiques à Venise. Même si la mode d’avoir le corps parfumé était déjà répandue même en Europe, cependant, le problème restait le maintien de l'arôme et la sensation peu agréable de la graisse ou de l'huile sur la peau.

A Venise, se trouvait un groupe de professionnels appelé spezieri. Ils étaient chargés de faire des remèdes naturels à partir de plantes et d'herbes (trouvez votre appartement en plein cœur du quartier des spezieri !). Cependant, ils étaient aussi adeptes à l'alchimie et cette pratique a probablement conduit à l'idée de diluer pour la première fois l'unguentum avec de l'eau et de l'acquavite. Ainsi, les spezieri donnaient naissance à un liquide humide qui présentait de nombreux faits positifs : Tout d’abord, elle était dénuée de l'odeur huileuse qui était inévitablement présente dans l'unguentum. Ensuite, la sublimation de la partie alcoolique était un bon moyen de mettre en valeur le parfum des composants aromatiques (souhaitez-vous être près de la Ruga degli Spezieri, la zone où se trouvaient les spezieri ? Alors jetez un coup d'œil ici).

Vous pouvez maintenant vous plonger dans le monde fascinant des parfums au palazzo Mocenigo, dans le quartier de Santa Croce, où vous pourrez admirer le musée vénitien des costumes et des parfums. Quelle belle façon de profiter du vrai charme de la Sérénissima !

Image
Image
Image
Suggested for you